Bibliographie, webographie, etc.

Les ouvrages, articles, émissions, etc. répertoriés ici sous forme catégorielle et par ordre alphabétique ne constituent aucunement un inventaire exhaustif de l’ensemble des documents proposant un discours de nature philosophique sur le cinéma, qu’il s’agisse du cinéma en tant que tel ou plus restrictivement d’un film, d’un réalisateur, d’un genre cinématographique, etc. Pour certains, dans la mesure du possible, c’est-à-dire de son existence, nous avons cru bon d’adjoindre entre parenthèses un lien hypertexte renvoyant vers une recension du livre disponible sur un site spécialisé dans la diffusion d’information relevant de la recherche universitaire dans les domaines de la philosophie, de la littérature ou du cinéma. Dans de très rares cas, ce lien renvoie vers un article rédigé par un journaliste-critique de presse écrite. Certains ouvrages référencés sont des recueils d’articles qui ne traitent pas exclusivement de la philosophie du cinéma mais plus généralement de la philosophie de l’art voire de la théorie de la connaissance ou de la sociologie critique. Dans chacun des cas, nous indiquons sous la référence bibliographique les seuls chapitres qui relèvent de notre champ d’étude. Nous précisons également les ouvrages qui ont fait l’objet d’une réédition transformée (non pas augmentée) ou qui compilent plusieurs ouvrages antérieurement publiés de façon autonomes.

Ouvrages généraux

  • Dominique Chateau, Cinéma et philosophie, Paris, Nathan, coll. « Nathan Cinéma », 2003.
  • Dominique Chateau, Esthétique du cinéma, Paris, Armand Colin, coll. « 128 », 2006.
  • Dominique Chateau, Philosophies du cinéma, Paris, Armand Colin, coll. « Cinéma/Arts visuels », 2010.

Ce dernier ouvrage est la combinaison diminuée des deux précédents.

  • Dominique Chateau, Philosophie d’un art moderne : le cinéma, Paris, L’Harmattan, coll. « Champs visuels », 2009.
  • Juliette Cerf, Cinéma et philosophie, Paris, Ed. Cahiers du Cinéma, coll. « Les petits cahiers/SCEREN-CNPD », 2009.

Ouvrages « cinéphilosophiques », « philosofilmiques » ou « filmosophiques »

Ouvrages portant des longs-métrages

  • Alain Badiou, Thomas Bénatouil, Elie During, Patrice Maniglier, David Rabouin, Jean-Pierre Zarader, Matrix, machine philosophique, Paris, Ellipses, 2003.
  • Hugo Clémot, Les Jeux philosophiques de Matrix, Paris, Vrin, coll. « Philosophie et cinéma », 2011.
  • Olivier Dekens, La Philosophie sur grand écran. Manuel de cinéphilosophie, Paris, Ellipses, 2007 (recension Actu Philosophia).
  • Natalie Despraz, Avatar, « Je te vois ». Une expérience philosophique, Paris, Ellipses, coll. « Culture Pop », 2012.
  • Frédéric Grolleau, Philosofilms. La Philosophie à travers le cinéma, Paris, Bréal, 2016.
  • Laura Odello (dir.), Blockbuster. Cinéma et philosophie, Paris, Les Prairies ordinaires, coll. « Essais », 2013.
  • Olivier Pourriol, Cinéphilo. Les plus belles questions de la philosophie sur grand écran, Hachette Littératures, 2008.
  • Jean-Pierre Zarader, Philosophie et cinéma, Paris, Ellipses, coll. « Philosophie », 1997.

Ouvrages portant sur des séries

  • Sam Azulys, Philosopher avec Games of Thrones, Paris, Ellipses, coll. « Hors collection », 2016.
  • Fabrice Jambois, Plus belle la philosophie. S’initier à la philo avec Plus belle la vie, Paris, Ellipses, coll. « Hors collection », 2006.
  • Thibault de Saint Maurice, Philosopher en séries, Paris, Ellipses, coll. « Culture Pop », 2009.
  • Thibault de Saint Maurice, Philosopher en séries. Saison 2, Paris, Ellipses, coll. « Culture Pop », 2010.

Ouvrages philosophiques sur un ou plusieurs réalisateurs

  • Sam Azulys, Stanley Kubrick, Une odyssée philosophique, Chatou, Les Éditions de la Transparence, coll. « cinéphilie », 2011.
  • Eric Dufour, Qu’est-ce que le mal, monsieur Haneke ?, Paris, Vrin, coll. « Philosophie et cinéma », 2014.
  • Eric Dufour, David Lynch : matière, temps et image, Paris, Vrin, coll. « Philosophie et cinéma », 2008.
  • Jean-Luc Nancy, L’Evidence du film. Abbas Kiarostami, Paris, Yves Gevaer, 2001.
  • Rolland Quilliot, Philosophie de Woody Allen, Paris, Ellipses, coll. « Hors Culture », 2010.
  • Jacques Rancière, Béla Tarr, le temps d’aprè[1], Paris, Capricci Editions, coll. « Actualité critique », 2011.
  • Slavoj Zizek, Lacrimae Rerum. Essais sur Kieslowski, Hitchcock, Tarkovski, Lynch et quelques autres, Paris, Amsterdam, 2005.

Ouvrages philosophiques sur un genre cinématographique

Cinéma d’horreur

1/ Livres

  • Noël Carroll, La Philosophie de l’horreur, Aux forges de Vulcain, coll. « sciences », 2016 (compte-rendu/analyse).
  • Olivia Chevalier-Chandeigne, La Philosophie du cinéma d’horreur. Effroi, éthique et beauté, Paris, Ellipses, coll. « culture pop », 2014.
  • Eric Dufour, Le Cinéma d’horreur et ses figures, Paris, PUF, coll. « Lignes d’art », 2006.

2/ Dossiers thématiques et articles

On pourra plus largement consulter le dossier thématique auquel l’article ci-dessus est emprunté : Hugo Clémot et Antonio Dominguez Leiva (dir.), Alien, une tératogonie de l’abjection, POP-EN-STOCK [en ligne], 2013, mis en ligne en juin 2013.

Cinéma pornographique

  • Matthieu Dubost, La Tentation pornographique. Réflexions sur la visibilité de l’intime, Paris, Ellipses, « Philo », 2006 (recension).
  • Ruwen Ogien, Penser la pornographie, Paris, PUF, coll. « Question d’éthique », 2008.
  • Julien Servois, Le Cinéma pornographique, Paris, Vrin, coll. « Philosophie et cinéma », 2009.

Cinéma de science-fiction

  • Éric Dufour, Le Cinéma de science-fiction, Paris, Armand Colin, coll. « Cinéma / Arts Visuels», 2011.

Ouvrages philosophiques sur le cinéma et l’art

  • Theodor W. Adorno et Max Horkheimer, La dialectique de la Raison. Fragments philosophiques, Paris, Gallimard, coll. « Tel », 1974.

Lire uniquement le chapitre intitulé « La production industrielle de biens culturels. Raison et mystification des masses » qui propose une critique acerbe de l’industrie culturelle (cinéma, radio, magazines) soupçonnée d’obéir à la logique économique du capitalisme, d’uniformiser les masses et de transformer les individus en produits. En bref, de relever pleinement d’une anti-philosophie des Lumières.  

  • Alain Badiou, Cinéma, Paris, Nova Editions, 2010 (présentation critique du Monde).
  • Walter Benjamin, L’Œuvre d’art à l’époque de sa reproductibilité technique, Paris, Gallimard, coll. « Folioplus Philosophie », 2008 [1939].
  • Henri Bergson, L’Evolution créatrice, Paris, PUF, 1907.

Lire uniquement le chapitre intitulé « Le mécanisme cinématographique de la pensée et l’illusion mécanistique… » qui aborde la question des faux mouvements de la pensée et de la connaissance en en comparant le fonctionnement avec celui du dispositif cinématographique.

  • Noël Caroll, La Philosophie des films, Paris, Vrin, coll. « Essais d’art et de philosophie », 2015.
  • Stanley Cavell, A la recherche du bonheur. Hollywood et la comédie du remariage, Paris, Ed. Cahiers du cinéma, 1993.
  • Stanley Cavell, La Projection du monde. Réflexion sur l’ontologie du cinéma, Paris, Belin, 1999.
  • Stanley Cavell, Le Cinéma nous rend-il meilleurs ?, Paris, Bayard, coll. « Le temps d’une question », 2003.
  • Stanley Cavell, Philosophie des salles obscuresLettres pédagogiques sur un registre de la vie morale, Flammarion, coll. « La bibliothèque des savoirs », 2011 (recension Actu Philosophia).
  • Stanley Cavell, La Protestation des larmes. Le Mélodrame de la femme inconnue, Paris Capricci, 2012.
  • Dominique Chateau, Sartre et le cinéma, Paris, Séguier Editions, coll. « Ciné Séguier », 2005 (recension L’année sartrienne).
  • Jean-Yves Chateau, Pourquoi un Septième Art ? Cinéma et philosophie, Paris, PUF, coll. « Interventions philosophiques », 2008.
  • Gilbert Cohen-Seat, Essai sur les principes d’une philosophie du cinéma, Paris, PUF, 1958.
  • Eric Dufour, La Valeur d’un film. Philosophie du beau au cinéma, Paris, Armand Colin, coll. « Cinéma/Arts visuels », 2015.
  • Gilles Deleuze, Cinéma 1. L’Image-mouvement, Paris, Ed. Minuit, coll. « Critique », 1983.
  • Gilles Deleuze, Cinéma 2. L’Image-temps, Paris, Ed. Minuit, coll. « Critique », 1985.
  • Jacques Derrida, Safaa Fathy, Tourner les mots. Au bord du film. Paris, Galilée/Arte, 2000.
  • Elie During, Faux raccords. La Coexistence des images, Arles, Actes Sud/Villa Arson, 2010 (présentation critique).
  • David Lengyel, Trembler pour l’autre : Pour une éthique du cinéma, Paris, Edition du Palio, coll. « Courants de pensée », 2015.
  • Patrick Maniglier, Dork Zabunyan, Foucault va au cinéma, Paris, Bayard, 2011.
  • Maurice Merleau-Ponty, Sens et non-sens, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de philosophie », 1996.

Lire uniquement le chapitre intitulé « Le cinéma et la nouvelle psychologie » qui est la reprise d’une conférence prononcée le 13 mars 1945 par Maurice Merleau-Ponty à l’IDHEC (Institut Des Hautes Etudes Cinématographiques). Ce texte a fait l’objet d’une publication distincte, augmentée d’un dossier thématique, chez Gallimard, dans la collection « Folioplus Philosophie », en 2009.

  • Jacques Rancière, La Fable cinématographique, Paris, Seuil, 2001.
  • Jacques Rancière, Le Partage du sensible, Paris, La Fabrique, 2000.
  • Jacques Rancière, Le Destin des images, Paris, La Fabrique, 2003.
  • Jacques Rancière, Le Spectateur émancipépectateur, Paris, La Fabrique, 2008.
  • Jacques Rancière, Les Écarts du cinéma, Paris, La Fabrique, 2011.
  • Pierre Rodriguo, Les Montages du sens. Philosophie, cinéma et arts plastiques, Belval, Circé, 2017.
  • Clément Rosset, Propos sur le cinéma, Paris, PUF, 1977.
  • Clément Rosset, L’Objet singulier, Paris, Ed. de Minuit, 1979.

Lire uniquement le sous-chapitre intitulé « L’objet cinématographique ».

  • Clélia Zernik, Perception-cinéma. Les enjeux stylistiques d’un dispositif, Paris, Vrin, coll. « Philosophie et cinéma », 2010.
  • Clélia Zernik, L’Oeil et l’objectif. La psychologie de la perception à l’épreuve du style cinématographique, Paris, Vrin, coll. « Essais d’art et de philosophie », 2012.
  • Francois Zourabichvili, La Littéralité et autres essais sur l’art, Paris, PUF, coll. « Lignes d’art », 2011.

Lire uniquement les chapitres intitulés « L’œil du montage (Dziga Vertov et le matérialisme bergsonien) », « Cinéma et transformation : Les Autres de Hugo Santiano » et « Les Autres, de Hugo Santiano (bis) ».

  • Francois Zourabichvili, L’Art comme jeu, Paris, Presses universitaires de Paris Nanterre, coll. « Collège International de Philosophie – Archives », 2018.

Articles

Commentaires sur la philosophie du cinéma de Stanley Cavell

Ouvrages

  • Elise Domenach, Stanley Cavell, le cinéma et le scepticisme, Paris, PUF, 2011.
  • Sandra Laugier, Marc Cerisuelo (éds.), Stanley Cavell. Cinéma et philosophie, Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2000.
  • Sandra Laugier, Recommencer la philosophie. Cavell et la philosophie en Amérique, Paris, Vrin, coll. « Philosophie du présent », 2014.

Lire uniquement le septième chapitre intitulé « Esthétique de l’ordinaire ».

  • Hugo Clémot, La Philosophie d’après le cinéma. Une lecture de La Projection du monde de Stanley Cavell, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2014 (recension Fabula).

Article

Commentaires sur la philosophie du cinéma de Gilles Deleuze

Ouvrages

  • Serge Cardinal, Deleuze au cinéma. Une introduction à l’empirisme supérieur de L’Image-temps, Presses de l’Université Laval, 2010.
  • Dominique Chateau et alii, Après Deleuze. Philosophie et esthétique du cinéma, Paris, Place publique, 1997.
  • François Dosse, Jean-Michel Frodon (dir.), Gilles Deleuze et les images, Paris, Ed. Cahiers du cinéma, 2008.
  • Anne Dymek, Cinéma et sémiotique. Deleuze en question, Paris, Bord de l’eau, coll. « ciné-politique », 2015.
  • Olivier Fahle, Lorenz Engell (éds.), Le Cinéma selon Deleuze / Der Film bei Deleuze, Weirmar / Paris, Presse de la Sorbonne Nouvelle / Verlag der Bauhaus-Universität Weimar, 1997.
  • Suzanne Hême de Lacotte, Deleuze : Philosophie et Cinéma, Paris, L’Harmattan, coll. « L’Art en bref », 2001.
  • Paola Marrati, « Gilles Deleuze. Cinéma et Philosophie » in François Zourabichvili, Anne Sauvagnargues et Paola Marrati, La Philosophie de Deleuze, Paris, PUF, coll. « Quadridge », 2004.
  • Pierre Montebello, Deleuze, philosophie et cinéma, Paris, Vrin, coll. « Philosophie et cinéma », 2008.
  • Jean-Michel Pamart, Deleuze et le cinéma. L’armature philosophique des livres sur le cinéma, Paris, Kimé, coll. « Philosophie en cours », 2012.
  • Dork Zabunyan, Gilles Deleuze. Voir, parler, penser au risque du cinéma, Paris, Presses de la Sorbonne nouvelle, 2006.
  • Dork Zabunyan, Les Cinémas de Gilles Deleuze, Paris, Bayard, coll. « Logique des images », 2011.

Revues/Articles

On pourra consulter le numéro de la revue Cinémas intitulé « Deleuze et le cinéma. Prolégomènes à une esthétique future ? » auxquels les deux articles ci-dessous sont empruntés.

Cours de Deleuze sur le cinéma

Le site internet « la voix de Gilles Deleuze » propose, en plus des enregistrements numérisés [2] de l’ensemble des cours que Deleuze a consacrés au cinéma entre 1981 et 1985, leurs transcriptions écrites. Nous reproduisons ici le découpage et les intitulés de ces cours tels qu’ils apparaissent sur ce site. A noter que, par-delà l’apport philosophique et cinématographique précieux que représente ce travail, ces retranscriptions souffrent de nombreuses imperfections (orthographiques, etc.) qui, quelquefois peuvent rendre la lecture et la compréhension de certains substantifs, concepts ou noms d’auteur.trices erronées. De plus, le passage du dit à l’écrit a imposé une nécessaire intervention des transcripteurs.trice, notamment en matière de découpage des phrases et des paragraphes, de ponctuation, etc., qui malheureusement n’ont pas tou.te.s obéi à la même logique. C’est pourquoi, ces retranscriptions doivent être lues de façon critique. Enfin, ces mêmes transcripteurs.trices n’ont pas pris la peine de retirer de leurs retranscritptions les remarques en tout genre adressées par Deleuze à son auditoire, remarques qui pour la plupart sont entièrement extérieures au propos du cours. Cette exigence de fidélité à l’esprit des cours de Deleuze a pour conséquences d’en scander la lecture et d’« enrayer » une nouvelle fois leur compréhension. Ces transcriptions sont donc à prendre pour ce qu’elles sont, à savoir de simples duplicata scripturaux et non des textes ayant une véritable valeur scientifique. La précaution quant à leur usage est donc de rigueur :

Il existe également une version audio en six CD de quelques-uns de ces cours éditée par Claire Parnet et Richard Pinhas et commercialisée par Gallimard :

  • Gilles Deleuze, Cinéma, Gallimard, 2006, coll. « A voix haute », 6 CD.

Emissions de radio

Programmes consacrés à des philosophes

  • Adèle Van Reeth, « Maurice Merleau-Ponty : une perception du cinéma », émission diffusée le 4 juin 2012 dans le cadre du programme Les Nouveaux chemins de la connaissance, France Culture (avec Stefan Kristensen, attaché de recherche dans l’unité d’Histoire de l’Art à l’Université de Genève).
  • Sylvain Bourmeau, « La projection du monde : Cavell, philosophie et cinéma », émission diffusée le 25 avril 2014 dans le cadre du programme La Suite dans les idées, France Culture (avec Hugo Clémot, philosophe et auteur d’un ouvrage consacré à la philosophie du cinéma de Stanley Cavell).
  • Adèle Van Reeth, « Stanley Cavell nous rend-il meilleurs ? », émissions diffusées du 3 au 6 septembre 2018 dans le cadre du programme Les Chemins de la philosophie, France Culture :

Programmes consacrés à des réalisateurs

Programmes consacrés aux relations entre philosophie et cinéma

  • Géraldine Mosna-Savoye, « Les philosophes à l’écran », court programme diffusé le 3 janvier 2018 dans le cadre du programme Le Journal de la philo, France Culture.

[1] La conférence « Béla Tarr, le temps d’après » prononcée par Jacques Rancière au Centre Pompidou en décembre 2011 constitue un excellent complément à la lecture de ce livre. Elle est disponible sur la plateforme Dailymotion en cliquant sur le lien hypertexte ci-dessus.

[2] Ces enregistrements sont téléchargeables en haut de chacune des pages de transcriptions. Une playlist Youtube en propose également une compilation partielle :