[CRITIQUE] « Et Nietzsche a pleuré » d’Irvin D. Yalom

lousalome

Le « ménage à trois » : Lou Salomé, Paul Rée et Friedrich Nietzsche

Et si le docteur et physiologiste Josef Breuer avait été le médecin du philosophe Friedrich W. Nietzsche à Vienne en 1882, que se seraient-ils dit ? Et quel type de relation auraient-ils pu entretenir ? Thérapeutique ? Philosophique ? Amicale ? Tel est le questionnement singulier sur lequel repose l’intrigue de ce roman « psychanalytico-philosophique » publié en 1992 par l’écrivain et professeur de psychiatrie Irvin David Yalom. Dans cette « fiction paradoxale » nourrie de nombreux éléments biographiques et bibliographiques authentiques, on assiste, non sans une certaine attraction-répulsion, aux développements parallèles et partagés de la philosophie nietzschéenne et de la psychanalyse. Pour le meilleur et pour le pire.

Lire la suite

[COMPTE-RENDU] « 2001 : l’Odyssée de l’espace. Puissance de l’énigme » de J.-M. Bertrand

2001

Le monolithe noir est l’une des plus grandes – et des plus belles – énigmes cinématographiques. Il a donné lieu à une multitude d’exégèses toutes plus singulières les unes que les autres. Pourtant, aussi pertinentes et fondées qu’elles puissent paraître, aucune de ces lectures ne finit par convaincre durablement. Dans le second chapitre de son livre 2001 : l’Odyssée de l’espace. Puissance de l’énigme, Jean-Michel Bertrand tente de réfuter les multiples interprétations « territorialisantes » du monolithe et de faire surgir la puissance artistique et expressive propre du mystérieux parallélépipède : ouvrir la pensée et les facultés de voir et de sentir sur leur dehors.

Lire la suite